Alexis Loison embarque avec Gildas Morvan

TRANSAT AG2R LA MONDIALE : GILDAS MORVAN CHOISIT ALEXIS LOISON ET VISE UNE SECONDE VICTOIRE

Actualité : retrouvez le duo sur la Solo Concarneau ce week-end,  Bon vent Alexis et Gildas ! 

Communiqué de presse 2016 :

“Déjà vainqueur de la Transat AG2R LA MONDIALE en 2012, avec Charlie Dalin, Gildas Morvan sera au départ de la 13ème édition le 3 avril prochain à Concarneau. Le skipper de Cercle Vert qui participera pour la neuvième fois à l’épreuve, espère bien s’imposer une seconde fois à Saint-Barth. Pour mettre toutes les chances de son côté, il a choisi d’embarquer Alexis Loison, vainqueur notamment de la dernière édition de la Generali Solo.
Après une parenthèse hivernale bien méritée à l’issue d’une saison 2015 assez dense, Gildas Morvan remettra son Figaro à l’eau cette semaine. « Comme l’année dernière a été bien remplie, j’ai fait le choix de remettre le pied à l’étrier relativement tard », explique le skipper de Cercle Vert préférant garder de la fraîcheur et soigner sa logistique. « Nous avons profité de ces derniers mois pour réparer les safrans que nous avions cassés au retour de la Méditerranée à l’automne dernier. Nous avons également procédé à quelques retouches de peinture puis tout remis au propre après un check complet du bateau. Au final, nous n’avons pas fait de gros chantier mais bien bichonné la machine pour qu’elle soit d’attaque à 100% », détaille Gildas qui a, par ailleurs, d’ores et déjà fait tous les choix concernant l’AG2R avec son acolyte. Sélection des voiles, de la nourriture, des cirés… tout est bouclé. « Sur tous ces sujets, Alexis et moi avons été efficaces. Il sait ce qu’il veut et moi aussi. Une fois le bateau à l’eau, il nous restera un bon mois pour nous caler sur l’eau », précise le navigateur nord Finistérien qui n’a, jusqu’ici, jamais navigué avec Alexis Loison mais seulement contre lui.
Conjurer le sort
« Je ne suis pas inquiet du tout sur le fait que notre tandem fonctionne. Alexis est quelqu’un de simple et qui va droit au but. Nous nous entendons bien. C’est un très bon marin et il a déjà prouvé qu’il savait gagner puisqu’il a remporté la Generali Solo l’an passé, mais aussi une étape de La Solitaire en 2014. Il connaît bien le Figaro et est assez calme, ce qui me va très bien », détaille Gildas. Même son de cloche du côté d’Alexis qui ne tarit pas d’éloges sur Gildas. « Moi qui n’ai jamais fait de transat, je suis entre de bonnes mains. Gildas, c’est un grand marin. Rien que par sa carrure, il impressionne ! Sur le circuit Figaro – Bénéteau, il a tout gagné sauf la Solitaire d’ailleurs, je me demande bien pourquoi ! C’est quelqu’un d’avenant, jovial et toujours souriant. J’aime bien parler avec lui sur les pontons, on échange sur les réglages de nos bateaux. On se respecte beaucoup et je pense qu’on forme un duo solide pour cette transat.»
D’ici au coup d’envoi de la course, les deux hommes prendront part à deux stages à Port-la-Forêt aux côtés de leurs plus féroces concurrents, puis profiteront de la Solo Concarneau – Trophée Guy Cotten, entre le 14 et le 20 mars, pour trouver leurs marques en mode « transat ». « L’idée sera de valider tout ce qui doit l’être plus que de viser la victoire à tout prix », indique Gildas qui garde au fond de lui une petite frustration de sa dernière participation à l’épreuve. Rappelons, en effet, qu’il avait démâté peu après le départ et avait été contraint d’abandonner. « Avec Charlie, nous étions super en forme et bien préparés et nous avons été stoppés net dans notre élan. Forcément, l’épisode me reste un peu en travers de la gorge », avoue le skipper qui espère donc prendre sa revanche sur le sort.”

Site web de la course : http://transat.ag2rlamondiale.fr/

Articles connexes

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page
Publié dans autres courses extérieures, Course au Large et étiqueté , , .

Laisser un commentaire